click

Les IAS représentent une charge clinique et financière considérable dans les pays européens

 

Plus d’1 patient sur 20 en Europe contractent une IAS, soit plus de 3,5 millions par an dans l’Union européenne (EU) 29

Environ 37 000 patients meurent à cause des effets directs de ces infections dans l’UE 29

Les IAS génèrent environ 16,4 millions de jours supplémentaires d’hospitalisation par an. Le coût de celles-ci sélève à plus de 5,48 milliards 30

3,5M

37 000

16,4M

Enjeux dans les IAS

Prévention et traitement des infections

Aide à réduire le risque d’infection au cours du parcours du patient - du recueil des échantillons et du diagnostic jusqu’à l’administration des médicaments et du traitement, tout en soutenant les efforts pour éviter la propagation des agents pathogènes.

Dépistage & Diagnostic
Identification du diagnostic plus rapide, plus précise et plus appropriée pour permettre de prendre une décision clinique de manière plus efficace, y compris des mesures adéquates pour isoler et/ou cibler et traiter le patient.

Prévention des infections
associées aux cathéters

Réduction du risque d’infections et de complications associées à l’abord vasculaire en améliorant le respect des recommandations, des protocoles et de la réglementation, en optimisant le flux de travail, en favorisant la standardisation et en améliorant l’efficacité des procédés.

Prélèvement des échantillons
Amélioration de la qualité des échantillons permettant d’obtenir des résultats et diagnostics plus rapides et fiables, une réduction d’erreurs au niveau de la collecte et de la qualité d’échantillons ainsi qu’une réduction du nombre de ré-analyses.

Surveillance & Reporting
À l’aide d’une infrastructure numérique pour accélérer la disponibilité des résultats des diagnostics provenant de plusieurs sites éloignés entre le laboratoire et un deuxième site. Permet des décisions plus rapides concernant les antibiothérapies. Permet la surveillance des tendances épidémiologiques.

Prévention des infections du champ opératoire
Réduction au minimum du risque d’infection du champ opératoire grâce à une bonne pratique de préparation préopératoire au niveau de la peau et de la désinfection ciblée du patient.

Ce site utilise des cookies. Si vous cochez la case « Accepter les cookies », les cookies seront systématiquement inscrits. Veuillez consulter notre politique relative aux cookies et paramétrer ceux-ci selon vos souhaits.

Contactez-nous