Actualités et innovationPublications scientifiques

Publication scientifique : Évaluation des processus, des résultats et de l’utilisation des cathéters périphériques Midline pour le prélèvement sanguin

Novembre 26, 2021

Dans cet article nous vous partageons les points clés de la publication suivante : Penoyer D, Bennett M, Patricia I, et.al  CE Article: Evaluation of Processes, Outcomes, and Use of Midline Peripheral Catheters for the Purpose of Blood Collection. Journal of the Association for Vascular Access 1 December 2020; 25 (4): 8–17. doi: https://doi.org/10.2309/JAVA-D-20-00028

Introduction

Les cathéters Midline (MC) sont mis en place dans les veines périphériques des membres supérieurs. Contrairement aux cathéters centraux posé par voie veineuse périphérique (PICC), les MC s’arrêtent dans une veine périphérique et non dans une veine centrale.2

Pour les patients chez qui l’abord veineux est difficile, les MC sont une option fiable pour prélever du sang sans avoir à effectuer de multiples ponctions veineuses. 3 Cependant, les MC sont initialement destinés à l’administration des médicaments. Nous disposons de peu informations sur leurs performances pour les prélèvements sanguins, sur leurs effets sur le système vasculaire, sur le fonctionnement du cathéter ou sur les conséquences pour le patient.

L’utilisation de cathéters intraveineux pour prélever du sang entraîne des taux élevés d’hémolyse, c’est-à-dire de lésion ou de dégradation des globules rouges.4 De nombreux examens sanguins ne peuvent pas être réalisés à partir d’échantillons hémolysés et, dans les services de soins intensifs, ils représentent environ 40 à 70 % des échantillons inutilisables envoyés au laboratoire.5

Objectifs de l’étude

L’objectif principal de cette étude était d’analyser les processus, les utilisations et les résultats de l’utilisation des MC pour le prélèvement sanguin. Elle visait à :

  1. évaluer le taux d’hémolyse lorsque les MC sont utilisés pour le prélèvement sanguin.
  2. évaluer les résultats liés à l’utilisation des MC pour le prélèvement sanguin. Ont été pris en compte le rendement du cathéter pendant le prélèvement sanguin et la durée de pose.
  3. évaluer les perceptions des infirmières et les pratiques utilisées pour le prélèvement sanguin.

Résumé des résultats

L’étude était prospective, observationnelle et employait des méthodes mixtes telles que des sessions groupales pour évaluer les pratiques des infirmières. Sur une période de 3 mois, 397 MC ont été utilisés sur 378 patients à des fins d’étude.

L’analyse de l’étude n’a porté que sur un seul type de MC, le cathéter Midline BD PowerGlide Pro™, muni d’un embout renforcé.1 Le taux d’hémolyse observé dans l’étude était de 0,69 %, un résultat bien inférieur au niveau acceptable de 2 % défini par l’American Society for Clinical Pathology.6

La durée de pose des MC utilisés pour les prélèvements sanguins (127,19 ± 109,13 heures) était supérieure à celle des MC utilisés à d’autres fins (88,34 ± 79,86 heures). Selon les auteurs de l’étude, ceci indique que l’utilisation des MC pour les prélèvements sanguins n’a pas de répercussions sur la durée de pose ou la possibilité de les utiliser à des fins thérapeutiques. Les auteurs attribuent l’augmentation de la durée de pose au fait que les MC utilisés pour les prélèvements sanguins, en plus des perfusions thérapeutiques, sont soumis à davantage de rinçage, ce qui permet de maintenir leur perméabilité. Les auteurs affirment également que l’utilisation des MC pour les prélèvements sanguins permet de ne pas recourir à une ponction veineuse supplémentaire et donc d’améliorer le confort du patient et de réduire les coûts.

La principale raison du retrait du cathéter dans cette étude était la fin du traitement. La durée des séjours hospitaliers en soins intensifs étant généralement courte (< 30 jours), les auteurs estiment que ce facteur limite la compréhension de la longévité des cathéters sur des périodes prolongées.

Les auteurs affirment que même si les résultats sont encourageants, d’autres études sont nécessaires pour déterminer les meilleures pratiques de prélèvements sanguins avec différents types de MC et leurs résultats.

 


Références

1 Penoyer D, Bennett M, Patricia I, et.al  CE Article: Evaluation of Processes, Outcomes, and Use of Midline Peripheral Catheters for the Purpose of Blood Collection. Journal of the Association for Vascular Access 1 December 2020; 25 (4): 8–17. doi: https://doi.org/10.2309/JAVA-D-20-00028

2 Chopra V, Kaatz S, Swaminathan L, et al. Variation in use and outcomes related to midline catheters: results from a multicentre pilot study. BMJ Qual Saf. 2019;28(9):714– 720. doi:10.1136/bmjqs-2018-008554

3 Nancy Moureau, Gordon Sigl, Margaret Hill; How to Establish an Effective Midline Program: A Case Study of 2 Hospitals. Journal of the Association for Vascular Access 1 September 2015; 20 (3): 179–188. doi: https://doi.org/10.1016/j.java.2015.05.001

4Barnard EB, Potter DL, Ayling RM, Higginson I, Bailey AG, Smith JE. Factors affecting blood sample haemolysis: a cross-sectional study. Eur J Emerg Med. 2016 Apr;23(2):143-6. doi: 10.1097/MEJ.0000000000000195. 

5 Green SF. The cost of poor blood specimen quality and errors in preanalytical processes. Clin Biochem. 2013; 46(13-14):1175–1179. doi:10.1016/j.clinbiochem.2013.06.001.

6 Lowe G, Stike R, Pollack M, et al. Nursing blood specimen collection techniques and hemolysis rates in an emergency department: analysis of venipuncture versus intravenous catheter collection techniques. J Emerg Nurs. 2008;34(1):26–32. doi:10.1016/j.jen.2007.02.006.

Approval number: BD-41013