Actualités et innovation

Stop au cancer sur le lieu de travail : Exhorter la Commission européenne à agir

Novembre 19, 2021

Quelle est la situation actuelle?

Les cancers professionnels font 100 000 morts en Europe chaque année. Ils représentent la première cause de décès liés au travail.1

Les personnels hospitaliers qui manipulent des médicaments cytotoxiques utilisés dans les traitements contre le cancer sont trois fois plus susceptibles de développer une tumeur maligne, et les infirmières exposées à ces médicaments sont deux fois plus susceptibles de faire une fausse couche.2

12,7 millions de professionnels de santé en Europe sont potentiellement exposés chaque année à des médicaments cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques.2

Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Lancement d’une campagne européenne

La campagne Stop au cancer sur le lieu de travail est lancée dans le but de réduire le cancer professionnel.

Composée d’organisations professionnelles, de syndicats et de groupes de patients, la campagne exhorte la Commission européenne à approuver les récentes modifications apportées à la directive sur les agents cancérigènes et mutagènes (CMD) en vue d’intégrer les principaux changements politiques, à savoir l’inclusion de médicaments dangereux et de reprotoxines dans l’ensemble de substances dangereuses.

L’approbation de ces modifications allégerait un lourd fardeau pour les professionnels de santé et pourrait aider à supprimer les cancers professionnels de la liste des principaux décès liés au travail. Ces modifications pourraient aider à sauver des vies.

Elles définissent d’autres mesures préventives, une méthodologie basée sur les risques plus cohérente et une sécurité juridique pour les employeurs et les États membres européens.2

Le Commissaire européen Nicolas Schmit a déclaré, au mois de février de cette année, qu’il était persuadé des dangers des traitements contre le cancer pour les professionnels de santé en raison du risque d’exposition à des médicaments dangereux, et qu’il présenterait une proposition de suivi pour une plus grande sécurité des professionnels de santé.2 Un mois plus tard, le 25 mars 2021, le Parlement européen a voté en faveur de la nouvelle législation, mais le processus de trilogue, qui implique le Conseil européen, le Parlement européen et la Commission européenne, s’est achevé le 30 juin sans discussion et sans action en ce qui concerne les modifications apportées à la CMD.2

Alors que la présidence européenne est passée à la Slovénie le 1er juillet 2021, la CMD et les modifications proposées doivent être traitées avec le soin et la rapidité nécessaires afin de fournir de toute urgence la protection que méritent les professionnels de santé.

Pour en savoir plus sur la campagne Stop au cancer sur le lieu de travail et son appel à l’action de la Commission européenne, nous vous invitons à lire le communiqué de presse complet.

 


Références

  1. Stop Cancer at Work. Stop Cancer. Published 2021. Accessed on August 9, 2021 at https://www.stopcanceratwork.eu/.
  2. Stop Cancer at Work. Stop Cancer at Work Campaign calls on European Commission to approve legislation now to protect workers and patients from getting cancer. Published on June 30, 2021. Accessed on August 9, 2021 at https://www.europeanbiosafetynetwork.eu/wp-content/uploads/2021/06/Stop-Cancer-at-Work-Campaign-calls-on-European-Commission-to-approve-legislation-now-to-protect-workers-and-patients-from-getting-cancer-30.06.21.pdf.

Approval number: BD-42730.